Joel-paul.com » Pour l' administratif » Conseil assurance : comment choisir la bonne ?

Conseil assurance : comment choisir la bonne ?

Les intermédiaires d’assurance sont obligés de fournir les renseignements nécessaires par écrit, de façon lucide et compréhensive ainsi que des conseils performants à leurs clients, et ce avant bien la signature d’un contrat d’assurance.

Ces informations peuvent également être données oralement, à la demande du client, ou alors quand une assurance instantanée sera indispensablement obligatoire. Il s’agit en effet de l’indication du nom, prénom et de l’adresse professionnelle. Etre disposé d’un numéro d’immatriculation est également obligatoire pour chaque client.

Toutefois, ces informations ne sont relatives qu’aux nouveaux clients. De son côté, le courtier d’assurance doit nécessairement présenter le nom de l’entreprise. En cas de changement d’une de ces indications, de renouvellement de contrat ou de nouvelles signatures, ce dernier se charge d’informer l’ensemble des assurés.

Le médiateur d’assurance a également pour fonction de préciser :

  • Les nécessités et conditions émises par le souscripteur possible,
  • les arguments stimulant le conseil fourni par rapport au contrat fixé.

Pour en avoir une idée sur les contrats fournis, n’hésitez pas à visiter ce site : www.conseil-assurance.net.

Les limites des mandataires d’assurance

Conseil assurance : comment choisir la bonne ?

L’activité des mandataires d’assurance est bornée à la contribution éventuelle et à couvrir les cotisations ainsi qu’à la délivrance des fonds aux assurés.

Separator image